October 4, 2019

November 7, 2018

Please reload

Posts Récents

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Posts à l'affiche

Les huiles essentielles ne sont pas douces

October 2, 2017

 

Les médecines douces et les médecines naturelles ne signifient pas la même chose, les huiles essentielles sont des produits à utiliser avec précaution. En effet, la mauvaise utilisation des huiles essentielles peut entraîner de graves problèmes allant de l’irritation cutanée à l’hémorragie intestinale. C’est pourquoi il est primordial de respecter scrupuleusement des posologies et les voies d’administration.

 

Tous les traitements ne conviennent pas à des femmes enceintes ni à de jeunes enfants.

 

Ci-dessous liste succincte des huiles essentielles par molécules aromatiques.

 

Les phénols:

 

hépatotoxiques en voie orale, à n’utiliser que sur une durée de 5 à 7 jours, irritantes pour les muqueuses et en voie cutanée, diluer à 5% maximum dans une huile végétale : la cannelle de Ceylan (à écorce : 8% environ de phénols et à feuilles : environ 80%), le laurier noble, l’origan compact (environ 65%), la sarriette des montagnes (environ 60%), le thym à thymol (environ 50%)…

 

Les aldéhydes aromatiques:

 

Parfois très irritantes pour les muqueuses, notamment la Litsée citronnée, l’eucalyptus citronné, la verveine odorante. Utiliser toujours fortement diluées.

 

Les cétones:

 

A forte dose (c’est-à-dire 10 gouttes) elles sont épileptisantes, neurotoxiques.

La sauge officinale, le thuya occidental sont des huiles essentielles abortives, elles traversent la barrière placentaire et peuvent endommager le fœtus.

La menthe poivrée contient environ 32% de cétone, comme le romarin à camphre, l’hélichryse italienne, la lavande aspic...

 

Les coumarines:

 

elles sont photosensibilisantes dès qu’elles sont en contact avec les U.V du soleil. A appliquer plutôt en fin de journée au niveau cutané.

Par ex : Angélique archangélique, livèche, khella, mélisse officinale, céleri, lavande vraie, bergamote, citron, mandarine, orange douce…

Les coumarines, qui se présentent uniquement à l’état de traces, sont contenues dans les zestes d’agrumes avec les fouroucoumarines. 

 

Pour éviter toute erreur, n'hésitez pas a venir les découvrir en atelier.

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square